Technique d’improvisation (1ère et 2ème année)

L’improvisation est une composante essentielle du jazz et des musiques afro-américaines. Ce moyen d’expression qui ne s’improvise pas réclame un travail technique pragmatique, progressif et efficace.

1ère année « les bases »

Au cours de cette première année, sont étudiées et pratiquées les techniques principales de base de l’improvisation. Cet apprentissage méthodique et organisé permet à son terme de réaliser une improvisation harmo-mélodique sur un standard de Jazz. Il se poursuit dans le cadre d’une 2e et 3e années consacrées à des techniques supérieures.
En outre, les méthodes et exercices employés permettent la transformation de la pensée musicale en geste instrumental : jouer sur son instrument ce que l’on chante mentalement.

Sont abordés :

Description du processus mental puis physique de l’improvisation.

Circuit de la mémoire, transition des informations aux muscles concernés par le geste instrumental de l’improvisation, etc. Quelques éléments de théorie nécessaires et suffisants sont également évoqués.

Énoncé d’une méthode de travail pragmatique et efficace.

Adaptable à de nombreux profils musicaux (instrumentistes issus de la musique classique, musiciens de variétés, etc.).

Mise en application par des exercices concrets.

  • Perception de la consonances / dissonance, et improvisation utilisant uniquement des intervalles chromatiques.
  • Sensation de la hiérarchie des temps (temps forts/faibles) et sens des carrures.
  • Travail de l’aisance dans toutes les tonalités et transposition directe de motifs improvisés.
  • Mémorisation de points d’appuis mélodiques (et lignes mélodiques conductrices) sur des standards de Jazz.
  • Découpage d’une structure harmonique par séquences harmoniques de travail (II V I, I VI II V I, etc.).
  • Techniques d’improvisation spécifiques à la structure harmonique du Blues (improvisation motivique, sur la gamme Blues, étude et transcription de la ligne de basse, etc.).

2e année « notions intermédiaires »

La seconde année propose aux élèves ayant déjà une expérience de l’improvisation (équivalente en termes de niveau à l’acquisition des éléments abordés lors de la première année de ce cours) une approche plus culturelle rattachant les éléments étudiés du langage du Jazz et des musiques afro-américaines.

Improvisation idiomatique

Utilisation de phrases caractéristiques du langage des musiques afro-américaines et principalement du Jazz.

  • Placement et intégration de vocabulaire et transcriptions d’improvisation sur des structures harmoniques simples et diatoniques (Rhythm’n changes, puis standards…).
  • Réflexion et mise en pratique portant sur l’élaboration d’un langage personnel plus ou moins ancré dans la tradition du Jazz.

Improvisation thématique

Technique d’improvisation où le thème constitue le matériau mélodique de l’improvisation (cet aspect n’est pas dissocié de l’interprétation du thème lui-même).

Improvisation tonicisée sur le Blues :

Utilisation de procédés d’harmonie tonale appliqués sur la structure harmonique du Blues (qui originellement n’obéit pas à une logique d’harmonie tonale).

Cursus

2 années

Pour quel public ?

Instrumentistes et vocalistes de tout style musical (jazz, pop, rock, chanson…).

Instrumentation

 Tous les instruments et vocalistes.

Niveau requis

  • Débutant
  • Intermédiaire
Une audition permet de constituer des classes de niveau homogène.

Durée et fréquence

1h30 hebdomadaire (30 cours par an).

Les professeurs

  • Michel Goldberg
Imprimez
Share This
mains sur piano

Recevez notre actualité !

Inscrivez-vous pour être tenu informé des nos prochains événements, des inscriptions de cours etc.

Vous avez réussi l'inscription !